lundi 4 juillet 2016

"L'écorchée" de Donato Carrisi


Nombre de pages: 514
Edition: Le livre de poche
Date de parution: 2013


J'ai acheté ce roman au Quai du Polar à Lyon, en mars dernier. J'ai pu voir Donato Carrisi, cet auteur que j'adooore! L'écorchée est le second tome du roman Le chuchoteur. C'est un thriller génial qui se déroule donc après l'affaire du chuchoteur. On retrouve l'agent Mila Vasquez dans un état tout autre que celui dans lequel on la rencontre dans Le chuchoteur. Elle va être sollicitée par l'agent Boris, son ami rencontré de même dans le premier tome, pour une affaire de meurtres par des personnes disparues... Oui c'est très mystérieux! Cela donne réellement envie d'en savoir plus, n'est-ce pas?

L'histoire... J'étais sûre qu'elle allait me plaire parce que toutes les histoires de Donato Carrisi m'ont plu jusqu'à maintenant. C'est un argument assez faible, je le concède mais c'est la vérité. Plus sérieusement, l'histoire est très bien travaillée. On voit nettement que l'auteur a fait un réel (et énorme) effort de recherche. Il est quand même allé jusqu'à se mettre (quasiment) dans la peau d'une personne qui veut disparaître. C'est assez dingue! Toutes les histoires de Donato Carrisi traitent d'un sujet en particulier. Ici, il s'agit des personnes disparues. On se confronte, à travers L'écorchée, aux blessures des personnes qui restent avec le manque de ce disparu mais aussi aux blessures des disparus eux-mêmes. C'est un roman prenant qui apprend à se rendre compte de beaucoup de choses. C'est un thème vaste et original qui nous emporte.

Les personnages sont particulièrement intéressants car ils nous montrent des "types" de personne. C'est-à-dire que Donato Carrisi accentue son récit sur l'analyse de la psychologie des personnages. C'est un point que j'avais déjà observé dans ces autres romans et que je trouve intéressant puisque l'on peut voir comment et pourquoi les criminels, les victimes, les policiers et toutes les personnes concernées réagissent. Plus spécifiquement, Mila Vasquez, la jeune policière que l'on suit, est une personne qui a ses démons. C'est une femme blessée au plus profond d'elle-même et c'est cela que j'aime chez elle: malgré tout ce qui lui est arrivé, elle continue de se battre pour les autres. J'ai ressenti beaucoup d'émotion la concernant: de la tristesse mais aussi de l'empathie. Son collègue, l'agent Berish, est tout aussi marginal que Mila. Je vous laisse le découvrir à travers ce roman car c'est un personnage important dans l'affaire en cours (donc pas de spoiler).

L'écriture de Donato Carrisi est juste diiingue! J'aime tellement cet auteur, c'est fou! Sa plume est particulière. On peut reconnaître son style en lisant son roman et c'est quelque chose qu'il n'est pas forcément possible d'observer pour chaque auteur. C'est déjà le troisième roman que je lis de lui et je ne vais évidemment pas m'arrêter là!

Pour finir, je ne conseille pas ce roman aux plus jeunes d'entre vous. Le premier tome est vraiment horrible et celui-ci, même s'il l'est moins, est tout de même plutôt conseillé pour un public plus âgé et moins impressionnable. Ce sont des thrillers et donc pas adapté pour un public adolescent, selon moi (mais ce n'est que mon avis, vous faites ce que vous voulez). Pour ceux qui voudraient s'aventurer dans cette lecture, sachez qu'il est à la hauteur du tome 1, alors bonne lecture!

Si vous avez lu ce roman, n'hésitez pas à me dire si vous l'avez trouvé bien ou pas. Si vous hésitez encore après avoir lu ma chronique, je me ferais un plaisir de continuer à vous parler encore de se roman et d'achever de vous convaincre!


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire